La petite histoire des minéraux #5: la pollucite, le jumeau esseulé

Chère lectrice, cher lecteur, aujourd’hui je te propose de découvrir un minéral peu connu mais très utile, la pollucite.

 

Qu’est-ce que c’est ?

La pollucite est un minéral composé de césium qui forme une série avec l’analcime riche en sodium. Sa formule chimique est (Cs,Na)2(Al2Si4O12) · 2H2O. Faisant partie du groupe des zéolites, on le trouve dans les pegmatites. Les cristaux sont d’un blanc vitreux et peuvent parfois être décimétriques.

Cristal de pollucite de la mine Paprok, Nouristan, Afghanistan (Source: Mindat.org)

Sa petite histoire

La pollucite est un des rares minéraux nommés d’après la mythologie grecque. Le géologue allemand Johann Breithaupt (1791-1873) l’étudie en 1846 en observant des échantillons récoltés dans une pegmatite sur l’Île d’Elbe au large des côtes italiennes. Il remarque que la pollucite est souvent associée avec un autre minéral riche en lithium. Breithaupt nomme Castorite le minéral à base de lithium et l’autre Pollucite en l’honneur des jumeaux Castor et Pollux. La castorite a été depuis lors renommée pétalite laissant la pollucite esseulée.

Extrait de l’article de Pisani sur la découverte du césium dans la pollucite, 1864 (Source: « Compte rendu des séances de l’Académie des Sciences, 1864, p. 714).

Bien qu’analysée en 1848, ce n’est qu’en 1864 que la pollucite est reconnue comme composée de césium. Au niveau des collectionneurs, les cristaux centimétriques de pollucite ont pendant longtemps été très rares. Jusque dans les années 1980, seuls les cristaux fortement corrodés provenant de l’Île d’Elbe alimentent le marché des collectionneurs publics et privés. En 1988, plusieurs cristaux de plusieurs centimètres sortent des mines d’Afghanistan et dès 1994, la production de cristaux de pollucite afghans décolle. Devenue abondante, le prix de la pollucite chute et sa désirabilité diminue grandement.

Cristaux de pollucite de La Speranza, San Piero in Campo, Île d’Elbe, Livourne, Toscane, Italie (Source: Mindat.org)

À quoi ça sert et où ça se trouve ?

La pollucite est le principal minerai de césium. Le césium est utilisé sous différentes formes pour de multiples usages. Les principaux sont les forages où le césium est utilisé pour alourdir les boues de forage, dans la centrifugation, dans les tubes à vide, dans la radiographie et dans l’industrie nucléaire.

La demande mondiale annuelle ne dépasse pas les 25 tonnes. Les réserves disponibles suffisent pour des millénaires de consommation. Les principaux gisements de pollucite se trouvent en Afghanistan et au Canada. Les deux tiers des réserves mondiales se trouvent à Bernic Lake dans le Manitoba.

Vue de la mine Tanco, Bernic Lake, Manitoba, Canada (Source: Mindat.org)

Minéral utile et abondant, principale source de césium dans le monde, la pollucite est le jumeau esseulé du monde minéral. J’espère que découvrir sa petite histoire t’auras plu.

Source:

BOULLIARD Jean-Claude, Les minéraux. Sciences et collections, Paris, CNRS éditions, 2016.

Mindat.org


Kevin Troch

Docteur en histoire environnementale de l'Université de Lille (IRHiS) et de l'Université de Namur (PolleN).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search